Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des mots d'instants

Photo bleutée d'un cadran de tableau de bord.

Il fait 39° sur Bruxelles à 17h31 et j'écoute avec une appli la chaîne de radio publique grecque ERA Kosmos. Qui me fait m'évader vers mon pays de coeur en me laissant bercer par la langue des animateurs et animatrices et en me rinçant les oreilles avec les musiques du monde entier... du "Kosmos".

Mais je les écoutais avec quelques larmes qui coulaient sur mes joues. L'air conditionné de la voiture les a empêchées de sécher instantanément. Je les ai brièvement écartées de ma main.

...

Peu de minutes auparavant, en sortant d'un rendez-vous médical, je vois et j'entends une jeune fille à l'articulation hasardeuse. Au travers de la haie, je voyais ses mains qui dévoilaient aussi une malchance de la vie, de la naissance. Elle parlait à un homme. Je ne savais qui elle regardait tant son regard était également trouble. Je vois un gars en "uniforme" s'approcher. Sourire et manches courtes. C'est un chauffeur de taxi. Elle a dû l'appeler avec son portable ou... était-il là par hasard ?

Cette fille était en chaise roulante, en plein soleil, sous 39° avec... le pneu droit complètement crevé.

Je suis retourné au centre de soins d'où je sortais, j'ai rempli très vite un verre à la fontaine d'eau et l'ai rejointe. "Un peu d'eau, non ?", lui ai-je demandé. 

Son sourire et sa précipitation à prendre dans ses mains branlantes le gobelet ont suffi à me faire comprendre combien elle appréciait le geste. Même si ses mots restaient brouillons.

Mais son regard rempli de "mercis" était limpide.

"Au revoir et attention à la chaleur !". "Me'ci." Et un autre "Merci" lancé avec sincérité par le chauffeur de taxi qui terminait de l'embarquer dans son gros véhicule. Je me suis simplement assuré qu'il avait "l'air-co" avant de m'en retourner vers ma voiture et de brancher "Kosmos", puis, m'en aller.

Ce simple instant de chaleur humaine m'a fait fondre le temps de 3 à 4 minutes. J'ai laissé mes yeux se mouiller. J'ai savouré cet instant. Ce moment d'une personne non-valide qui, sous 40 degrés quasi, ne se plaignait même pas. Juste son pneu crevé qu'il fallait bien réparer. 

Le nom de ce blog n'est pas un hasard. Ce sont bien "Des mots d'instants".

Voir les commentaires

J'écrivais il y a quasi trois années :

"Se coucher un dimanche soir et rêvassser. A fouler un sol légendaire, à entendre les craquements sur les pierres, à sentir l'énergie du passé, la force de l'Histoire.

Ne pas s'en lasser.

Se laisser caresser par un Soleil millénaire.

Sentir le regard des Dieux qui défient. Tenter de leur parler.

Embrasser la vue d'une ville tentaculaire.

Et juste se laisser porter par sa magie...

Encore moins s'en lasser. 

Se dire enfin qu'il faudra encore un peu de patience.

Mais que n'est-on pas prêts à attendre quand on sait qu'une fois le but atteint, ce n'est que contemplation, joie, sérénité, admiration, fascination et bienveillance pour soi-même...

Ne surtout jamais s'en lasser."
 

Un texte que j'ai écrit... il y a 3 ans déjà... 3 ans... Ca peut paraître peu mais imaginez un bébé... Quand il a 3 ans, c'est comme s'il avait déjà mené toute une vie. Et on attend qu'elle se poursuive. Et plus on avance en tant qu'adulte, autant on a l'impression de cette préciosité de la vie, de sa fragilité, de son côté sournois qui peut nous piéger à tout moment.

De quoi garder nos rêves et nos envies. 

Le texte que j'ai écrit il y a 3 ans reste plus que jamais d'actualité. C'est encore plus fort, cette sensation. Poser le pied à Athènes en quittant l'avion reste pour moi un moment magique. Si les Dieux anciens existaient - et qui sait ? - je les embrasserais, je les vénérerais, je les remercierais de m'accorder l'avantage, la chance de fouler ces terres fragiles, qui peuvent trembler à tout moment. Mais cette pensée ne m'effleurera jamais l'esprit... ou si peu. 

La magie l'emporte sur la crainte.

La crainte disparaît quand on a envie de vivre.

Voir les commentaires

Des mots d'instants

Se poser, capter, écrire des instants de vie qui intriguent, apaisent ou interrogent. Parfois, un peu de rêverie et de fiction s'en mêlent.

Hébergé par Overblog